Croissance démographique en Afrique

Les différents aspects de la démographie constituent des paramètres qui peuvent avoir des impacts positifs comme négatifs sur un pays ou un continent entier. Influençant un certain nombre de décisions, il s’agit pourtant de paramètres difficilement contrôlables. Découvrez-en un peu plus sur la croissance démographique en Afrique.

Eric Duval Afrique

Croissance démographique et Eric Duval en Afrique

D’après une étude financée par la Fondation Gates et réalisée par l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME), il faut s’attendre à un pic de la population mondiale dès 2064 (9,7 milliards d’habitants contre 7,7 milliards aujourd’hui). Ce pic devrait être suivi d’une rechute jusqu’à 8,8 milliards d’habitants en 2100.

Pendant ce temps, l’Afrique verrait sa population tripler et donc passer d’1 à 3 milliards à la fin du siècle. Parmi les dix pays qui seraient les plus peuplés du Continent en 2100, le Nigéria, la RDC, l’Éthiopie et la Tanzanie sont déjà connus.

Il faut soulever que parmi ces 4 pays, le Nigéria est censé devenir le deuxième pays le plus peuplé du monde, juste derrière l’Inde. Cette croissance démographique induit une croissance remarquable du secteur immobilier puisqu’il y a de plus en plus de monde à abriter.

À ce sujet, Eric Duval Afrique a su se faire une place de choix dans ce domaine en pleine émergence.

Quels sont les facteurs qui justifient cette croissance démographique en Afrique ?

Cette évolution paradoxale de la population africaine s’explique par deux principaux phénomènes. Premièrement, le nombre de naissances est quatre fois plus élevé que le nombre de décès. Deuxièmement, la fécondité est relativement élevée, bien qu’elle soit passée à 4,5 en 2017 contre 5,5 enfants il y a 20 ans.

D’ailleurs, même si la fécondité se retrouvait miraculeusement à 1,6 enfant sur le continent, la population ne cessera de croître sur des décennies jusqu’à atteindre 1,6 milliard en 2050. Il se trouve que la réputation du continent le plus jeune que l’on attribue à l’Afrique est bien réelle.

La majorité de sa population est faite de jeunes, notamment de personnes en âge de procréer. Il en résulte que même si chacune de ces personnes ne faisait que peu d’enfants, la croissance démographique serait toujours au rendez-vous.

Eric Duval Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *