Présidentielle 2015: L’OIF répond au CAP 2015

La requête des leaders du combat pour l’alternance politique en 2015 ne fera plus objet d’une autre mission de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) au Togo. C’est en substance la réponse de l’OIF suite à son interpellation par le CAP 2015 « de revenir au Togo, finir son travail d’accompagnement auprès de la CENI ».

togo duval eric

Le courrier réponse de l’OIF au CAP 2015 estime que l’organisation n’aurait aucun engagement avec l’Etat Togolais et qu’après la publication des résultats officiels par la Cour Constitutionnelle, « il n’y aurait plus rien à faire« .

Cependant l’OIF souligne que « comme elle l’a déjà fait dans son courrier de félicitation au chef de l’Etat Faure Gnassingbé, ses observations ferait l’objet des recommandations qu’elle remettrait à l’Etat Togolais».

Pour rappel, le Togo avait fait appel à l’OIF pour apporter son expertise à la CENI dans la consolidation du fichier électoral et par la suite, le chef de cette mission, le Général Siaka Sangaré, a présidé le comité d’accompagnement  auprès de la CENI sur la demande des acteurs en lice pour le scrutin du 25 Avril dernier.

Quel va être désormais la démarche à suivre par les leaders du CAP 2015 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *